YANAGIYA Kenji
YANAGIYA Kenji


 


 

 

Né en mars 1919

 

 

Aspirant / Warrant Officer

8 victoires

 


 

   

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
PO3/c
194?
JNAF 1940 03/42 Elève Pilote Japon
PO3/c
194?
6 AG 03/42 10/42 Pilote Pacifique
PO3/c
194?
204 AG 10/42 06/43 Pilote Pacifique
W/O
194?
JNAF 06/43 10/44 Hospitalisé Japon
   
JNAF 1938 1939 Instructeur Japon

Né en mars 1919, Kenji Yanagiya s'engage dans la Marine en Janvier 1940 sur la Base Navale de Yokosuka comme simple matelot. Montant rapidement en grade en vertue de son admission à l'école de pilotage, il effectue son entraînement à la base de Oita et obtient ses ailes en mars 1942. Il est ensuite affecté au 6eme Air Group (Kokutai).

En octobre 1942, Yanagiya est envoyé à Rabaul où il intègre le 204eme Air Group (Kokutai), remportant sa première victoire le 5 janvier 1943 au cours d'une attaque sur Buin, à Bougainville par des P-38 du 339 FS / 347 FG. et des B-17. Au cours du combat qui s'engage, Yanagiya revendique la destruction d'un appareil bimoteur de type XF5F-1 Skyrocket (appareil expérimental qui ne sera jamais mis en service). En revanche, les Américains perdent bien 2 P-38 ce jour là.

Le 18 avril 1943, 1 an après le raid sur Tokyo par James Doolittle, Yanagiya et 5 autres pilotes sont chargés d'escorter 2 bombardiers "Betty" en tournée d'inspection sur le front. Le bombardier de tête transporte d'Amiral Yamamoto, Commandant en Chef de la flotte combinée et leader charismatique de la Marine Japonaise. Seize P-38 partis de Guadalcanal interceptent la formation Japonaise (dont le trajet a été calculé grace aux écoutes radio) sur la côte Sud Ouest de Bougainville au cours d'une opération baptisée "Vengeance". Le bombardier de l'Amiral Yamamoto est abattu par Rex Barber avant même que les Japonais ne parviennent à entreprendre quelque action défensive. L'autre "Betty" est aussi détruit. Au cours du combat qui s'engage avec les chasseurs de l'escorte, Yanagiya revendique la destruction d'un P-38 mais cette victoire se révèle être une bien piètre consolation face au désastre que représente la perte de l'Amiral Yamamoto.

Incapable de protéger leur chef, les pilotes de l'escorte rentrent à leur base totalement déshonorés et déploieront toute l'énergie possible pour tenter de racheter leur faute par une action d'éclat. Trois mois après les faits, quatre des cinq pilotes sont parvenus à leur fin en trouvant la mort au combat. Seul Yanagiya et Shoichi Sugita sont encore vivants à cette époque. Le 8 juin 1943, il est sévèrement blessé au combat au cours d'une mission à Guadalcanal et il doit être amputé du bras droit et renvoyé au Japon pour y être soigné.

En octobre 1944, Yanagiya est remis sur pied et devient instructeur mais il ne reprendra plus part aux combats. Il termine la guerre avec au moins 8 victoires à son actif et se marria avec l'infirmière qui s'était occupée de lui pendant son hospitalisation.

En avril 1988, Yanagiya eut l'occasion de serrez la main de Rex Barber et des survivants de la mission d'interception qui coûta la vie à l'Amiral Yamamoto au Musée de l'Amiral Nimitz à Frereicksburg au Texas. En 1998, il vivait toujours à Tokyo.

 


 

 

Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
05.01.43 Détruit P-38
339FS
A6M - Zero 204 AG Bougainville
1
Yanagiya Kenji
18.04.43 Détruit P-38
A6M - Zero 204 AG Bougainville - Vengeance
-
Yanagiya Kenji


Sources

Bloody Shambles : Christopher Shores & Brian Cull with Yasuho Izawa Vol 1 et 2 - Grub Street Edition
Japanese Army Air Force Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 13
Impérial Japanese Navy Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 22
B-29 Hunters of the JAAF - Osprey Aviation Elite 5
Genda's Blade "Japan Squadron of Aces" - 343 Kokutai
Emblems of the Rising Sun - Peter Scott - Editions Hikoki
3/202 Kokutai - Editions Kagero
64 Sentai - Editions Kagero
68 Sentai - Editions Kagero


 



 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com