SUGITA Shoichi
SUGITA Shoichi


 

 











 

 

 

Né en 1924
Tué au combat le 15 avril 1945 (21 ans)

 

Chief Petty Officer

70 victoires individuelles + 40 victoires en collaboration

 


 

   

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
PO3/c
194?
JNAF 1939 03/42 Pilote Japon
PO3/c
194?
204 AG 03/42 08/43 Pilote Buin. Guadalcanal
PO3/c
194?
Hospitalié 08/43 03/44 Blessé Japon
CPO
194?
263 AG 03/44 08/44 Pilote Iles Carolines. Mariannes
   
201 AG 08/44 01/45 Pilote Philippines. Leyte
   
343 AG 01/45 04/45 Pilote Japon - Défense territoriale

Shoichi Sugita est né en mars 1924 dans la province de Niigata. Ava,t de devenir le plus grand As du 204eme Air Group (Kokutai), Sugita s'engage très jeune dans la Marin, quittant à 15 ans les études d'agriculture qu'il avait débuté. En mars 1942, il achève son entraînement de pilote et obtient ses ailes.

Affecté à Buin au 204eme Air Group (Kokutai), il arrive sur sa nouvelle base en octobre 1942, époque à laquelle la bataille de Guadalcanal fait rage. Au cours de son premier combat, le 1 décembre 1942, il fait équipe avec le PO2/c Saji Kanda pour abattre un B-17 au-dessus de sa base. Au cours du combat, son aile droite percute le bombardier mais malgré cela, Sloichi parvient à se poser sans difficulté. Le 28 décembre, Sugita revendique à nouveau un nouveau bombardier, toujours en collaboration. Le 2 janvier 1943, il combat des Wildcat de la VMF 121 au-dessus de Munda Point et revendique la destruction de l'un d'entre-eux. Avant la fin du mois, il revendique 3 autres Wildcat et un B-24 abattu en collaboration.

Le 18 avril 1943, il fait partie des 6 pilotes de chasse qui sont chargés d'assurer la protection de l'appareil de l'Amiral Yamamoto en tournée d'inspection dans les Solomons. Interceptés par des P-38 du 347th Fighter Group envoyés sur place dans le cadre de l'opération "vengeance", les deux bombardiers sont abattus et bien que Sugita parvienne à toucher le seul P-38 qui sera perdu par les Américains au cours de cette opération (piloté par le Lt Raymond K Hine), ces victoires (car il en revendiquera 2) ne suffisent pas à compenser la perte du plus grand chef de guerre Japonais de l'époque.

Soucieux de racheter leur faute, l'ensemble des participants Japonais de cette mission ratée prendront tous les risques au combat et quelques mois à peine après la mission, 4 d'entre-eux ont atteint leur objectif en trouvant une mort honorable au combat, le cinquième, Kenji Yanagiya, étant pour sa part grièvement blessé en combat aérien. Bien qu'il prenne lui aussi tous les risques, Sugita sort indemne de cette quête d'honorabilité et, se faisant, accroit de manière considérable son tableau de chasse.

Sugita revendique ses premières victoires sur des Corsair le 12 juin 1943 en abattant un premier appareil de la VMF 112 avant de partager la destruction d'un second, de la VMF 122 cette fois-ci. Sa dernière victoire sur un F4U est obtenue le 25 août. Le lendemain, les Marines obtiennent leur revanche lorsque le Zero de Sugita est touché par des Corsair de la VMF 214 ou VMF 215 lors d'un combat au Sud Est des Solomons. Obligé de sauter en parachute avec des brûlures graves, il doit être rapatrié au Japon.

En mars 1944, remis de ses blessures, Sugita est affecté au 263eme Air Group (Kokutai) et se trouve engagé dans les combats des Iles Carolines et des Iles Mariannes. Le 8 juillet 1944, il fait partie d'un groupe de 6 appareils conduits par le Lt Yasuhiro Shigematsu (10 victoiresà qui se dirige sur Palau lorsqu'ils sont interceptés par des Hellcat de la VF 31 du côté de Yap. Tous les appareils Japonais sont abattus à l'exception de celui de Sugita qui parvient à s'échapper et à regagner Peleliu. N'ayant plus d'officier et n'ayant plus que quelques avions en état de vol à Guam, l'unité est dissoute et Sugita parvient à gagner le Nord des Philippines.

Il est alors affecté au 201eme Air Group (Kokutai) aux Philippines et participe à nouveau activements aux combats qui vont se dérouler dans ce secteur en 1944, notamment dans le golf de Leyte. Lorsqu'il rentre au Japon en janvier 1945, il déclare être titulaire de 120 victoires. A la même époque, un groupe d'élite, le 343eme Air Group (Kokutai), est mis sur pied et placé sous les ordres du Capitaine Minoru Genda à Matsuyama sur l'ile de Shikoku et équipé du nouveau chasseur "George". Genda recommande personnellement Sugita pour ce groupe qu'il rejoint à son retour des Philippines, intégrant le Squadron 301 avec lequel il va à nouveau activement participer aux combats aérien pour la défense du territoire Japonais.

Le premier combat de l'unité a lieu le 19 mars 1945 au-dessus de Kure et Sugita revendique 3 victoires sur des Hellcat au cours de cette première rencontre. Le CPO Sugita est finalement tué au comnat le 15 avril 1945 au cours d'un raid lancé par les appareils embarqués sur Kyushu en vue de détruire les appareils destinés aux missions suicide qui sont entreposés sur cette ile et qui font peser sur la flotte américaine ancrée devant Okinawa une menace très sérieuse. Le L.Cder Robert "Doc" Weatherup, commandant de la VF 46, dirige son attaque contre l'aérodrome de Kanoya et lorsque les Hellcat sont annoncés Sugita et son ailier, le PO2/c Toyomi Miyazawa courent vers les deux chasseurs d'alerte qui sont prêt à décoller. L'Enseign Saburo Sakai hurle à Sugita de descendre de l'appareil pour se mettre à l'abri mais Sugita s'élance et alors qu'il prend de la vitesse tout en gagant de l'altitude, il est rattrapé par les chasseurs américains. Weatherup qui vient de larguer ses roquettes et de mitrailler les installations, se trouve dans le sillage de Sugita. Il effectue alors une large boucle et se replace en bonne position avant de tirer sur l'appareil de Sugita qui s'écrase en bout de piste après avoir amorcé une manoeuvre évasive sans résultat. Peu de temps après Weatherup abat le second George.

Dans la citation qui accompagne son oraison funèbre, le 1 août 1945, Sugita est officiellement reconnu comme ayant obtenu 70 victoires individuelles et 40 en collaboration. Le Capitaine Genda refusant d'attribuer à Sugita une double promotion (qu'il considérait devoir être réservée aux seuls officiers), les autorités militaires interveniendront en faveur de Sugita qui sera finalement promu au grade d'Enseign à titre posthume.

En mai 1982, Saburo Sakai rencontrera Robert Weatherup au cours d'une réunion d'anciens pilote en Californie. "Je cherchais un abri pour me protéger de l'attaque aérienne lorsque je vous ai vu abattre mon camarade" dit alors Sakai "S'était un très grand As, mais il était un peu insouciant !" Les deux hommes se serèrent alors la mains amicalement et continuèrent à évoquer la mémoire de leurs camarades disparus.

 


 

 

Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
01.12.42 Détruit (Col) B-17
A6M 204 AG Buin
1
Sugita Shoichi
28.12.42 Détruit (Col) B-17
A6M 204 AG Buin
-
Sugita Shoichi
02.01.43 Détruit F4F
VMF 121
A6M 204 AG Munda Point
-
Sugita Shoichi
00.01.43 Détruit F4F
A6M 204 AG Nouvelle-Guinée
-
Sugita Shoichi
00.01.43 Détruit F4F
A6M 204 AG Nouvelle-Guinée
-
Sugita Shoichi
00.01.43 Détruit F4F
A6M 204 AG Nouvelle-Guinée
-
Sugita Shoichi
00.01.43 Détruit B-24
A6M 204 AG Nouvelle-Guinée
-
Sugita Shoichi
18.04.43 Détruit P-38
A6M 204 AG Nouvelle-Guinée
-
Sugita Shoichi (Ops vengeance)
18.04.43 Détruit P-38
A6M 204 AG Nouvelle-Guinée
-
Sugita Shoichi (Ops vengeance)
12.06.43 Détruit F4U
VMF 112 A6M 204 AG Guadalcanal
-
Sugita Shoichi
12.06.43 Détruit (Col) F4U
VMF 122 A6M 204 AG Guadalcanal
-
Sugita Shoichi
24.08.43 Détruit F4U
  A6M 204 AG Guadalcanal
-
Sugita Shoichi
19.03.45 Détruit F6F
  George 343 AG Kure
-
Sugita Shoichi
19.03.45 Détruit F6F
  George 343 AG Kure
-
Sugita Shoichi
19.03.45 Détruit F6F
  George 343 AG Kure
-
Sugita Shoichi


Sources

Bloody Shambles : Christopher Shores & Brian Cull with Yasuho Izawa Vol 1 et 2 - Grub Street Edition
Japanese Army Air Force Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 13
Impérial Japanese Navy Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 22
B-29 Hunters of the JAAF - Osprey Aviation Elite 5
Genda's Blade "Japan Squadron of Aces" - 343 Kokutai
Emblems of the Rising Sun - Peter Scott - Editions Hikoki
3/202 Kokutai - Editions Kagero
64 Sentai - Editions Kagero
68 Sentai - Editions Kagero


 



 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com