SAKAI Saburo
SAKAI Saburo


 









 

 

Né le 25 août 1916
Décédé le 22 septembre 2000 (84 ans)

 

Enseign

64 victoires

 


 

   

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
PO2/c
1939
JNAF 1936 1937 Elève pilote Japon
PO1/c
1941
12 AG 1938 1939 Pilote Pilote
Ens
194?
JNAF 1939 1941 Pilote Japon
   
Tainan AG 06/41 08/42 Pilote Pacifique. Philippines. Java. Rabaul
   
JNAF 08/42 06/44 Instructeur Japon
   
Yokosuka AG 06/44 12/44 Pilote Iwo Jima
   
343 AG 112/44 08/45 Pilote Japon - Défense territoriale

Si Sakai Saburo n'est pas le plus grand As Japonais de la Seconde Guerre mondiale par le nombre de victoires, sa contribution à l'effort de mémoire entrepris après guerre a permis d'apprendre à mieux connaitre ses anciens camarades dont il est l'un des plus grands représentants. Né a Saga le 25 août 1916 au Japon, dans une famille avec des ancêtres samouraïs, mais menant une vie de fermiers, Saburo Sakai ne montre pas beaucoup d'intêret pour les études et le 31 mai 1933, à l'âge de 16 ans, il s'engage dans la marine japonaise.

Dans un prmier temps, il sert comme canonnier de tourelle sur le Kirishima, jusqu'en à 1936, époque à laquelle il est accepté dans une école de formation au pilotage après deux tentatives manquées. En novembre 1937, il termine sa formation et sort premier de sa promotion, recevant pour l'occasion une montre en Argent de l'Empereur.

Affecté au 12eme Air Group (Kokutai), il est envoyé en Chine où il remporte sa première victoire le 5 octobre 1938. Ce jour la, il est à la tête d'une formation de 15 A5M "Claude" qui sont attaqués par des I-15 et des I-16 au cours d'une mission sur Hankow. Totalement désemparé, il parvient cependant à abattre un appareil dans la mêlée en faisant usage de toutes ses munitions mais se voit réprimendé pour n'avoir respecté aucun des préceptes du manuel de combat. En date du 3 octobre 1939, Saburo Sakai (PO2/c) a déjà acquis une grande expérience et le prouve en attaquant ce même jour une formation de 12 bombardiers DB-3 qui attaquent l'aérodrome d'Hankow. Bien qu'il soit légèrement blessé au sol par ce bombardement surprise, il grimpe dans son "Claude" et se lance à la poursuite des bombardiers. Chassant avec opiniatreté les intrus sur plus de 200 km, il parvient à abattre l'un des appareils. Cette interception précède de peu son retour au Japon. Arrivé dans son pays, il est salué comme un héros.

En juin 1941 (désormais PO1/c), il est affecté au Tainan Air Group (Kokutai). En décembre, il participe au raid sur Clark Field, aux Philippines, lors des premiers jours de la guerre du Pacifique. Il détruit deux B-17 au sol et revendique la destruction d'un P-40 qui, piloté par Sam Grashio, parvient toutefois à échapper à son poursuivant. Le 10 décembre, il parvient à abattre un B-17C du 14th Bomber Squadron. Il est surpris par la taille imposante du bombardier.

Une fois les Philippines conquises, le Tainan Air Group se lance à l'assaut des Indes Néerlandaises. Une fois encore, Saburo Sakai affronte les B-17. Les bombardiers lourds se rélèvent être des adversaires difficiles à abattre et à plusieurs reprises, Saburo Sakai devra se contenter de coups au but sans pouvoir revendiquer la destruction de l'appareil attaqué. Le 28 février 1942, il intercepte un DC 3 isolé à l'Est de Java au cours d'une patrouille. Inspectant l'appareil de plus près, il aperçoit une femme et un jeune enfant par le hublot. Il décide alors de laisser l'appareil de transport continuer sa route. Il obtient 13 victoires aériennes dans ce secteur avant de tomber malade. Quand il a récupéré, trois mois plus tard, en avril, il rejoint le Tainan AG qui a été transféré à Rabaul, en Nouvelle-Guinée et qui est placé sous les ordres du jeune Sous-lieutenant Junishi Sasai. Les pilotes Japonais effectuent des rotations régulières dans cette zone dans laquelle opèrent les appareils alliés depuis leur base de Port Moresby.

C'est à cette époque que Saburo Sakai commence à mener une guerre personnelle contre les officiers qui avaient tendance à croire pouvoir se passer des pilotes non-officiers dans une armée où le respect de la hiérarchie était très marquée. Contrairement à l'USAAF, à l'USN ou à l'USMC où tous les pilotes étaient officiers, un pilote japonais pouvait être Sous-officier. En revanche, il ne bénéficiait d'aucun privilège et il lui était interdit de fumer. Un jour, Saburo Sakai ordonna à son ailier d'aller voler de la nourriture au mess des officiers et autorisa ses hommes du rang à fumer, obligeant le chef de groupe à entériner cette décision destinée à rompre la monotonie des périodes de repos séparant chaque combat. Devenu un vétéran de nombreuses campagnes, Saburo Sakai essaye d'inculquer aux pilotes de son Group l'art du combat aérien et permettra ainsi à de nombreux pilotes de devenir des As confirmés.

Le 22 juillet 1942, 8 Zero interceptent un Hudson de la RAAF isolé (A16-201 du Squadron 32) près de Buna. Pensant avoir trouvé là une cible facile, Sakai se lance à l'attaque du bimoteur piloté par le P/O Warren F Cowan. Anticipant l'attaque de Sakai, le pilote Australien fait face et se lance lui aussi dans une attaque frontale, combattant avec rage les chasseurs Japonais en nombre supérieur, provoquant un grand désordre dans la formation Japonaise avant que Sakai ne parvienne enfin à l'abattre. En sa qualité de dernier témoin oculaire de ce combat, Saburo Sakai enverra une demande officielle au Ministère de la Défense Australienne, en 1997, pour que soit reconnu publiquement le courage de ce pilote et de son équipage. Sa demande sera rejetée.

Le 7 août 1942, au cours de la première mission à longue distance vers Guadalcanal, il abat un F4F Wildcat piloté par le futur As J J Southerland de la VF 5 qui parvient à sauter en parachute. Alors qu'il rejoint sa formation, Sakai tombe dans une embuscade tendue par un SBD isolé piloté par le Lt Dudley H Adams de la VS 71. Parvenant à placer une rafale sur le Zero, une balle traverse le Cockpit et vient frapper la tête de Saburo Sakai qui attaque à son tour et abat le Dauntless, tuant le mitrailleur (Harry E Elliot) et abat l'appareil duquel Adams parvient à s'extirper et à sauter en parachute. Adams recevra la Navy Cross pour son action.

Poursuivant la mission, Suburo Sakai intercepte un nouveau groupe d'appareils ennemis. Pensant qu'il s'agit de Wildcat, il s'approche par l'arrière et se retrouve rapidement sous le feu croisé des mitrailleurs de ce qui s'avère être des Dauntless.

"La distance diminue régulièrement... 500, 400- 300 mètres. Je distingue alors tous les détails et m' aperçois que je suis tombé dans un piège. Juqu'ici je croyais avoir affaire à des chasseurs. Mais non ! Il s'agit d'avions torpilleurs, d'Avenger. Pas étonnant qu'ils aient resserré leurs intervalles. Ils nous avaient vus et se rapprochaient pour se protéger mutuellement. Je me maudis pour ma stupidité. Maintenant je ne suis qu'à 90 mètres, je distingue nettement les tourelle et de chacune une mitrailleuse de 12,7 mm - seize en tout ! - sont braquées sur moi !" (Extrait de "Les ailes japonaises en guerre" par M. Okumiya, J. Horikoshi, M. Caidin)

Grièvement blessé, il parvient à rentrer à sa base avec des blessures au visage et aux yeux (il perdra l'oeil gauche), alors que le reste de son unité pense déjà ne plus revoir son pilote emblématique. La gravité de ses lésions nécessite un retour au Japon et après s'être rétablit, 5 mois plus tard, Saburo Sakai est affecté, à son grand désespoir, comme instructeur dans une école de pilotage pendant 1 an.

En juin 1944, il reprend sa place en première ligne et se trouve envoyé à Iwo Jima avec le Yokosuka Air Group (Kokutai). Le 24 juin, il engage le combat avec des Hellcat de la VF 1, de la VF 2 et de la VF 50. Si Saburo Sakai revendique personnellement 3 appareils ennemis abattus, son unité en revanche perd 23 appareils. Sans espoir de parvenir à contrer l'invasion Américaine, le Yokosuka AG est chargé de mettre sur pied les premières unités Kamikaze. Le 5 juillet, Saburo Sakai accompagne la première mission Kamikaze au cours de laquelle 9 Zero escortent 8 bombardiers torpilleurs dans leur dernier combat. Interceptés par des Hellcat avant d'avoir atteint l'objectif, Saburo Sakai désobéit aux ordres l'enjoignant à rester avec les torpilleurs et il parvient à abattre un des Hellcat. Malgré les efforts des chasseurs pour repousser les attaques des chasseurs US, tous sont abattus avant d'avoir atteint leurs cibles. Le lendemain, Savuro Sakai et les pilotes rescapés rentrent au Japon où Saburo Sakai retrouve un poste d'instructeur.

Transféré au 343eme Air Group (Kokutai) en décembre 1944, Saburo Sakai assure la conversion des pilotes sur le nouveau chasseur "George". Luttant jusqu'à la fin, Saburo Sakai effectue son dernier combat le 17 août 1945 pour intercepter un B-32 Dominator en mission de reconnaissance photographique.

De son propre aveux, Saburo Sakai aurait abattu une soisantaine d'appareils ennemis (dont au moins quatre avec un seul oeil). Au final, il sera un des trois seuls survivants de son unité d'origine. Après guerre, il se retire de l'Armée avec le grade de Lieutenant. En 1982, Saburo Sakai rencontrera Harold L Jones, un des mitrailleurs des SBD qui l'atteignit le 7 août 1942. Bien qu'il conserve les séquelles de sa blessure à l'oeil, Saburo Sakai se révèlera être un joueur de golf confirmé.

Saburo Sakai est mort d'une crise cardiaque le 22 septembre 2000 au cours d'une réunion a l'aéroport naval d'Atsugi.

 


 

      

 

Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
05.10.38 Détruit I-15 / I-16
A5M 12 AG Hankow
1
Sakai Saburo
03.10.39 Détruit DB-3
A5M 12 AG Hankow
-
Sakai Saburo
08.12.41 Sol B-17
A6M Tainan Philippines - Clark Field
-
Sakai Saburo
08.12.41 Sol B-17
A6M Tainan Philippines - Clark Field
-
Sakai Saburo
08.12.41 Détruit P-40
A6M Tainan Philippines - Clark Field
-
Sakai Saburo
10.12.41 Détruit B-17
14 BS A6M Tainan Philippines
-
Sakai Saburo
22.07.42 Détruit Hudson
Sq 32 A6M Tainan Buna
-
Sakai Saburo
07.08.42 Détruit F4F
VF 5 A6M Tainan Guadalcanal
-
Sakai Saburo
07.08.42 Détruit SBD
VS 71 A6M Tainan Guadalcanal
-
Sakai Saburo
24.06.44 Détruit F6F
USN A6M ? Yokosuka Iwo Jima
-
Sakai Saburo
24.06.44 Détruit F6F
USN A6M ? Yokosuka Iwo Jima
-
Sakai Saburo
24.06.44 Détruit F6F
USN A6M ? Yokosuka Iwo Jima
-
Sakai Saburo
05.07.44 Détruit F6F
USN A6M ? Yokosuka Iwo Jima
-
Sakai Saburo


Sources

Bloody Shambles : Christopher Shores & Brian Cull with Yasuho Izawa Vol 1 et 2 - Grub Street Edition
Japanese Army Air Force Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 13
Impérial Japanese Navy Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 22
B-29 Hunters of the JAAF - Osprey Aviation Elite 5
Genda's Blade "Japan Squadron of Aces" - 343 Kokutai
Emblems of the Rising Sun - Peter Scott - Editions Hikoki
3/202 Kokutai - Editions Kagero
64 Sentai - Editions Kagero
68 Sentai - Editions Kagero


 



 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com