TACONET Raymond
TACONET Raymond

 




 


Né le 15 février 1919 à Paris
Disparu au combat le 5 septembre 1942 (23 ans)

 

Sergent Chef

Aucune victoire homologuée





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
1940
 
Armée Air 1939 06/40 Elève Pilote France
S/C
1941
 
GCM 1 09/40 12/40 Pilote Dakar - Ops "Menace"
     
RAF - OTU 12/40 Fin 41 Transformation Grande Bretagne
     
Sq 232 Fin 41 Déb 42 Pilote Grande Bretagne
     
Sq 340 Déb 42 05/09/42 Pilote Grande Bretagne

Appelé le 29 novembre 1939 au bataillon de l'air 109 de Tours, Raymond Taconet est élève pilote à l'École n° 38 de Dax au moment de l'armistice. Refusant d'accepter l défaite de la France, il décide de continuer la lutte avec le seul pays encore en guerre contre les forces de l'Axe, la Grande-Bretagne. Il se rend à Saint-Jean-de-Luz, avec quatre camarades (de Molène, Demain, Leguie et Ducourneau) où, aidés par des Polonais, ils embarquent le 23 juin 1940 sur le cargo Ettrick, affrété par le gouvernement britannique pour évacuer les troupes polonaises et les transporter en Grande-Bretagne.

À son arrivée à Londres il s'engage dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL), et, après un passage à Saint-Athan et à Odiham, il est affecté aux Services généraux du groupe: mixte de combat n° 1 (opération Menace) commandé par le lieutenant-colonel de Marmier. Après l'échec devant Dakar, il rentre en Angleterre pour reprendre son entraînement de pilote dans les écoles de la RAF. Il reçoit les «Ailes », insigne pilote de la RAF, à la fin de son instruction à la Service Flying Training School 5 de Ternhill où il est classé « apte à la chasse ». Nommé sergent-chef, il est affecté pendant l'été de 1941 à l'Operational Training Unit 59 de Crosby-on-Eden, près de Carlisle volant sur Miles Master III et sur Hawker Hurricane Mk I. À la fin de son stage il rejoint le Squadron 232 puis, au moment de sa formation à Turnhouse près d'Édimbourg, le premier groupe de chasse de la France libre formé en Grande-Bretagne : l'Ile-de-France (Squadron 340 de la RAF). Le 19 août 1942, il participe à la couverture du raid canadien sur Dieppe.

Le 5 septembre 1942, au cours d'une opération offensive sur la baie de somme, le Groupe "Ile de France" livre un combat avec des Fw 190 de la JG 26 et perd 4 pilotes ; L'adjudant Dubourgel (Spitfire Vb - W3705 / GW - X), le Capitaine de Labouchère (Spitfire Vb - BL803 / GW - L), le Sergent Chef Taconet (Spitfire Vb - BM400 / GW - R) sont tous les trois portés disparus alors que le Sergent Thibaud (Spitfire Vb - BL854 / GW - V) s'écrase à Mers dans la Somme.







Médaille Militaire
Croix de Guerre 1939-45 avec 2 citations
Médaille de la Résistance
 


 



 

 


Victoires aériennes

Victoires  
o
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration
Bombes volantes  
0
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
- - -
-
(-) -


Sources



Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Françaises Libres - Colonel Henry LAFONT




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com