LITTOLF Albert
LITTOLF Albert

 


 






 


Né le 31 octobre 1911 à Cornimont (Vosges)
Tué en URSS le 16 juillet 1943 (32 ans)

(dépouille découverte 10 ans plus tard et inhumée en octobre 1960 en France)

 

Capitaine / Chef d'Escadrille
218 mission de guerre et 2046 heures de vol

7 victoires homologuées
8 victoires en collaboration
1 victoire probable en collaboration
1 avion ennemi endommagé





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
S/C
1936  
Armée de l'Air 1931 1939 Elève ~ Pilote France
Adj
1940  
GC III/7 10/39 25/06/40 Pilote France - Dijon
Asp
??  
GC 1 09/40 13/12/40 Pilote Dakar
S/Lt
08/40  
Sq 80 13/12/40 1941 Pilote Libye
Lt
??  
Sq 73 Début 1941 5/41 Pilote Libye
Cpt
??  
Sq 274 5/41 3/42 Pilote Crête
     
Normandie 10/42 16/07/43 Chef d'escadrille URSS


 

Albert Littolff est né le 23 octobre 1911 à Cornimont (Vosges). Son père est ingénieur et directeur de filatures et tissages. Il est le second des huit enfants de la famille. Orphelin très tôt, il arrête ses études pour élever ses frères et sœurs. Passionné d'aviation, il obtient une bourse de pilotage pour entrer, en 1931, à l'Ecole Henriot à Châlon-sur-Saône ; engagé volontaire, il décroche son brevet de pilote et est affecté au 32e Régiment d'Aviation à Dijon.

Pilote chevronné, il est affecté en 1936 à la 7e Escadre de Dijon avec le grade de sergent-chef et est admis, en raison de ses qualités exceptionnelles de pilote, dans un groupe de présentation qui se produit à travers la France et l'Europe. En février 1939 il est affecté en Tunisie puis de nouveau à Dijon en octobre, au Groupe de Chasse III/7.

 

CAMPAGNE DE FRANCE

 

12 mai 1940

 

14 mai 1940


 

3 juin 1940

 

20 juin1940

 

Il abat son premier appareil ennemi le 12 mai 1940 et s'illustre ensuite pendant la campagne de France où, en tant qu'adjudant-pilote, il remporte sept victoires aériennes. Il est alors titulaire de la Médaille militaire et de la Croix de Guerre avec six citations. Replié avec son groupe sur la base de Toulouse-Francazal, Albert Littolff, refusant l'armistice, décolle, le 25 juin 1940, aux commandes de son Dewoitine 520, comme deux de ses camarades, pour rejoindre l'Angleterre où il s'engage rapidement dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL). En août, il est promu sous-lieutenant puis participe, en septembre, à l'opération sur Dakar avec le groupe de combat n° 1. En octobre, il est affecté à Douala où l'inactivité va réduire le moral des pilotes.

 

Hurricane du GC 1

 

Envoyé au Moyen-Orient, il participe avec l'Escadrille française de Chasse n°1 (EFC1) à la campagne de Libye en mai 1941 puis, de nouveau au printemps 1942, avec le Groupe de Chasse "Alsace", dont il commande la 2e escadrille, remportant quatre victoires en combat aérien.

 

1941


 

 

Volontaire pour l'escadrille 'Normandie' dès sa création, Albert Littolff rejoint l'URSS fin 1942, et participe en 1943 aux opérations aériennes sur le front central. Pilote exceptionnellement doué, d'un calme et d'un sang-froid étonnants, il devient rapidement l'un des leaders de l'escadrille et acquiert très vite une grande réputation, aussi bien chez ses camarades français que chez les combattants soviétiques.

Capitaine, ll participe avec son unité aux batailles de Spas-Demiansk et d'Orel au cours desquelles il abat quatre nouveaux appareils ennemis au cours d'engagements où il fait preuve d'une maîtrise qui le classe parmi les meilleurs pilotes.

Le 16 juillet 1943, chef d'une patrouille de huit avions de chasse, il protège dans la région d'Orel un peloton de quinze bombardiers soviétiques lors d'une attaque par un grand nombre de chasseurs allemands. Disparu au cours du combat, en même temps que son ailier, Noël Castelain, il avait alors le palmarès le plus éloquent des pilotes de l'escadrille 'Normandie' avec plus deux mille heures de vol, deux cent dix-huit missions de guerre et quatorze victoires aériennes homologuées plus quatre probables.

Son corps a été retrouvé dans l'épave de son avion en juillet 1960 et rapatrié en France en septembre de la même année. Albert Littolff a été inhumé au carré des militaires morts pour la France dans le cimetière Saint-Pierre de Marseille.

 

1943


 

 

Texte original : http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/612.html



Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 



Chevalier de la Légion d'Honneur
Compagnon de la Libération - décret du 23 juin 1941

Médaille Militaire

Croix de Guerre 39-45 (10 citations)


Médaille Coloniale avec agrafe "Libye"

Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie (URSS)

Chevalier de la Couronne d'Italie

Croix de Guerre tchèque
 
x

 



 


 


Victoires aériennes

Victoires  
4
.
6
  Collaboration
Probables  
o
.
1
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
1
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 

 

Date Heure Revendic Type
Unité Avion d'arme Unité Lieu   Autres pilotes
12/05/40 Détruit Ju 88
MS 406 GC III/7 SE de Commercy
-
1
(S/C) Boyer
(Adj) Littolf Albert
14/05/40 Détruit Hs 126
MS 406 GC III/7 N de Chémery
1
-
1
2
(A/C) Bertrand Jean
(Slt) Billoin
(Slt) Mourier Yves
(Adj) Littolf Albert
14/05/40 Détruit Hs 126
MS 406 GC III/7 Région de Chémrey
-
2
3
-
(Cpt) Lacombe Georges
(Slt) Mourier Yves
(Adj) Littolf Albert
(Sgt) Berthet
14/05/40 Détruit Hs 126
MS 406 GC III/7 Vendresse
-
-
3
4
-
-
-
(Cpt) Bouvarre
(Cpt) Lacombe Georges
(Slt) Mourier Yves
(Adj) Littolf Albert
(S/Lt) Billoin
(S/C) Bertrand Jean
(Sgt) Berthet
14/05/40 Détruit Hs 126
MS 406 GC III/7 Villers le Tilleul
-
-
4
5
-
2
-
(Cpt) Bouvarre
(Cpt) Lacombe Georges
(Slt) Mourier Yves
(Adj) Littolf Albert
(Slt) Billoin
(A/C) Bertrand Jean
(Sgt) Berthet
03/06/40 Probable Me 109E
D 520 GC III/7 Coulommiers
-
-
?
(Adj) Littolf Albert
20/06/40 Détruit Hs 126
D 520 GC III/7 N Argenton sur Creuse
-
5
6
7 Pil du GC I/1
(Slt) Mourier Yves
(Adj) Littolf Albert
14/04/41 Détruit Ju 87
Hurricane I Sq 73 / GC 1 Tobrouk
7
(Lt) Littolf Albert (Réf Aces High)
22/04/41 Détruit Me 109E
I./JG 27 Hurricane I (V7353) Sq 73 / GC 1 Tobrouk
8
(Lt) Littolf Albert
23/04/41 Détruit Ju 87R
Hurricane I (V7228) Sq 73 / GC 1 Tobrouk
9
(Lt) Littolf Albert
23/04/41 Détruit Me 109E
Hurricane I (V7228) Sq 73 / GC 1 Tobrouk
10
(Lt) Littolf Albert
31/05/41 Détruit Ju 88A4
II./LG 1 Hurricane I (W9328) Sq 274 / GC 1 S Crête
11
(Lt) Littolf Albert
31/05/41 Endommagé Z 1007
Hurricane I (W9328) Sq 274 / GC 1 S Crête
-
(Lt) Littolf Albert
03/05/43 18.00 Détruit Hs 126
Yak 1M N.N Spsas / Danemark
12
-
-
(Cpt) Littolf Albert
(Asp) Castelain Noel
(Slt) Durand Albert
15/06/43 Détruit Fw 189
Yak 1M N.N Marinka
13
-
(Cpt) Littolf Albert
(Asp) Castelain Noel
13/07/43 19.40 Détruit Me 110G2
Kdore ZG 1 Yak 1M N.N Ksin
14
(Cpt) Littolf Albert
16/07/43 10.00 Détruit Me 110
Yak 1M N.N Krasnikovo
15
(Cpt) Littolf Albert


Sources

   

http://www.normandieniemen.org
http://www.normandieniemen.com
http://normandieniemen.free.fr
http://perso.wanadoo.fr/frenchaces/
http://www.ordredelaliberation.fr
http://www.mediares.fr/niemen/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Littolff

STALIN'S FALCONS - Thomas Polak with Christopher Shores. Grub Street Editions.
Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Libres par le Colonel Henry Lafont
Normandie-Niemen - Editions Heimdal par Christian-Jacques Ehrengardt
"Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

         




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com