CARRE Jack
CARRE Jack

 

 


Né le 23 septembre 1918 à Talence (Gironde)
Disparu le 23 avril 1945 (27 ans)

 

 

Lieutenant

1 victoire probable
1 avion ennemi endommagé





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Asp Rés
01/40
 
Armée Air 1939 07/40 Pilote France
Slt
1941
 
Armée Air 07/40 11/41 Pilote Meknes - Maroc
Lt
03/43
 
RAF - OTU 11/41 02/44 Elève Pilote Grande Bretagne
     
Sq 611 02/44 15/09/44 Pilote Grande Bretagne
     
Sq 340 15/09/44 23/04/45 Pilote Grande Bretagne

Mobilisé en septembre 1939 à Villacoublay, Jack Carré est affecté à la base aérienne de Bergerac et nommé Aspirant de Réserve en janvier 1940. Breveté pilote en février 1940, il est affecté en juillet à la base aérienne de Meknes au Maroc. Il est démobilisé en novembre 1941 avec le grade de Sous Lieutenant.

Ralliant la France Libre via Gibraltar, en octobre 1941, il s'engage dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL) le 17 novembre 1941. Nommé Lieutenant en mars 1943, il reprend l'entraînement de pilote dans la RAF à l'Elementary Flying Training School 5 de Sywell puis à l'OTU 57 en novembre 1943 avant d'être affecté au Squadron 611 en février 1944 pour son premier tour d'opérations. Le 14 juin 1944, au cours d'un combat aérien contre des Me 109 dans la région de Bougy, il obtient une victoire probable et endommage un autre appareil. Début septembre, il rejoint le Group Support Unit 84 avec lequel il escorte des avions vers l'aérodrome de Lille (B37).

A la mi-septembre 1944, il est affecté au Groupe de Chasse 2 "Ile-de-France" / Sq 340, avec lequel il combat jusqu'en avril 1945. Le 23 avril de cette année 1945, il décolle avec le Lieutenant Tatraux pour une reconnaissance armée dans le secteur de Brême-Hambourg en Allemagne. Le Lieutenant Tatraux a une panne de radio et conformément aux ordres, revient au terrain. Le Lieutenant Carré poursuit seul la mission à bord de son Spitfire (TD233 / GW - O) mais disparait sans explication.

Le mystère de sa disparition ne sera résolu qu'en novembre 1945, avec le témoignage de jean Delasalle, parachutiste au 2eme Régiment de Chasseurs Parachutistes :

"Le 23 avril 1945, je voyageais comme prisonnier de guerre, blessé, dans un train de la croix-rouge arrêté dans une voie de garage à la gare de Oldenbuttel, à 40 km au nord de Brême. Pendant la nuit, un train de DCA avec à peu près 40 canons antiaériens entra en gare et vint se ranger près du nôtre, certainement avec l'intention de bénéficier de l'immunité du train de la Croix Rouge. Peu de temps après la tombée de la nuit, un avion de chasse isolé attaqua et endommagea plusieurs canons. Après sa troisième attaque, l'avion fut atteint et s'écrasa à 300 mètres de là. Les Allemands partirent pour enquêter et au retour, nous dirent que le pilote était un officier Français du nom de Carré. Il avait été tué en vol, atteint à la face et à la poitrine par une rafale de mitrailleuse. Je désire insister surtout sur la conduite magnifique de ce pilote qui, tout seul, attaqua un train de 40 canons de DCA avec une telle détermination, un tel calme et une telle précision qu'aucun des wagons du train de la Croix-Rouge, sur la ligne voisine, ne fut endommagé".







Chevalier de la Légion d'Honneur
Croix de Guerre 1939/45 avec 2 Palmes et 1 étoile d'Argent

Cité à l'Ordre de la division aérienne le 28 juillet 1944
et le 18 octobre 1944
Cité à l'Ordre de l'Armée Aérienne le 8 novembre 1944
et le 17 septembre 1945



 

 


Victoires aériennes

Victoires  
o
.
o
  Collaboration
Probables  
1
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
1
.
o
  Collaboration
Bombes volantes  
0
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
14.06.44 Probable Me 109
Spitfire Sq 611 Bougy
-
(Slt) Carré Jack
14.06.44 Endommagé Me 109
Spitfire Sq 611 Bougy
-
(Slt) Carré Jack


Sources



Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Françaises Libres - Colonel Henry LAFONT




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com