BERTRAND Jean
BERTRAND Jean

 

 


Né le 4 octobre 1907 à Courban (Côte d'Or)
Porté disparu le 26 août 1944 (37 ans)

 

 

Lieutenant / 28 missions de combat (Normanie Niemen)

3 victoires en collaboration





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
A/C
1940
 
Armée de l'Air 1925 1929 Mécanicien France
Asp
19??
 
Ecole de l'Air 1929 04/30 Elève Pilote France
Slt
19??
 
GC III/7 193? 193? Pilote France
Lt
19??
 
Patruille Weiser 193? 1939 Pilote France
     
GC III/7 1939 08/40 Pilote Bataille de France
     
GC II/9 08/40 1942 Pilote France
     
Armée de l'Air 1943 12/43 Transit AFN
     
Normandie 22/12/43 29/08/44 Pilote URSS

Né en octobre 1907 en Côte d'Or, Jean Bertrand s'engage dans l'aviation le 17 novembre 1925. Breveté mécanicien le 19 juillet 1926, il obtient ses ailes le 11 avril 1930. Après avoir achevé sa formation militaire à Istres, il est affecté à la 7eme Escadrille du GC III/7. Il fait ensuite partie de la Patrouile Weiser (ancètre de l'actuelle patrouille de France) et rejoint le GC III/7 lors de la déclaration de guerre.

Il participe activement à la campagne de France au cours de laquelle il remporte au cours de la seule journée du 14 mai 1940 pas moins de 3 victoires aériennes sur 3 Hs 126, en compagnie de 2 autres pilotes célèbres du Normandie-Niemen, le Sous-Lieutenant Mourier Yves et l'adjudant Littolf Albert. Le 31 mai, il est abattu et grièvement blessé. Le 21 août 1940, il est affecté au GC II/9 et recevra les plus hautes décorations en récompense de ses faits de guerre.

Une fois remis de ses blessures, il quitte la France fin 1942 et tente de rejoindre la France Libre par l'Espagne. Arrêté et emprisonné 3 mois au camp de Miranda, il parvient à gagner le Maroc après avoir été libéré. Il se porte alors volontaire pour le "Normandie" et rejoint l'unité le 28 décembre 1943. Il effectue 28 missions de guerre avec le Normandie. Le 26 août 1944, en patrouille avec Marchi, il atteint une route à l'Ouest de Goumbinnen et commence un piqué à partir d'une altitude de 4000 mètres. Les deux appareils sont proches et lorsque Marchi commence à sentir les commandes se durcir, il réduit les gaz et commence à redresser, perdant malgré tout la verrière de son avion. Il voit alors Bertrand poursuivre le piqué et perdre une partir du plan du Yak avant de partir en vrille et de s'écraser.

Ni son corps ni son appareil ne seront jamais retrouvés.

 





Chevalier de la Légion d'Honneur
Médaille Militaire
Croix de Guerre 1939-45
Médaille des blessés
Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie (URSS)
 


 



 


Victoires aériennes

Victoires  
o
.
3
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
14/05/40 12.54 Détruit Hs 126
MS 406 GC III/7 N de Chémery
1
-
1
2
(A/C) Bertrand Jean
(Slt) Billoin
(Slt) Mourier Yves
(Adj) Littolf Albert
14/05/40 13.00 Détruit Hs 126
MS 406 GC III/7 Vendresse
-
-
3
4
-
2
-
(Cpt) Bouvarre
(Cpt) Lacombe Georges
(Slt) Mourier Yves
(Adj) Littolf Albert
(Slt) Billoin
(A/C) Bertrand Jean
(Sgt) Berthet
14/05/40 13.25 Détruit Hs 126
MS 406 GC III/7 Villers le Tilleul
-
-
4
5
-
3
-
(Cpt) Bouvarre
(Cpt) Lacombe Georges
(Slt) Mourier Yves
(Adj) Littolf Albert
(Slt) Billoin
(A/C) Bertrand Jean
(Sgt) Berthet



Sources

   

http://www.normandieniemen.org
http://www.normandieniemen.com
http://normandieniemen.free.fr
http://perso.wanadoo.fr/frenchaces/
http://www.ordredelaliberation.fr
http://www.mediares.fr/niemen/

STALIN'S FALCONS - Thomas Polak with Christopher Shores. Grub Street Editions.
Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Libres par le Colonel Henry Lafont
Normandie-Niemen - Editions Heimdal par Christian-Jacques Ehrengardt
"Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

         




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com